Après avoir constaté que le savoir-faire français et notamment celui des TPE-PME et ETI était insuffisamment utilisé sur les parcs éoliens offshore français, le collectif composé de Bretagne Ocean Power, Wind’Occ, Normandie Maritime et Neopolia souhaite obtenir, de la part de l’État français, des critères spécifiques qui conditionneront l’attribution des futurs appels d’offres.

Ces critères, qui auront pour vocation d’inciter les énergéticiens et les développeurs à privilégier les entreprises locales, devraient permettre de favoriser l’accès aux futurs parcs commerciaux flottants aux ETI locales. Ainsi, le collectif souhaite œuvrer pour que les critères suivants soient pris en compte, et ce notamment en vue des premiers parcs commerciaux flottants qui seront initiés dès 2021 :

  • Déployer une organisation industrielle basée sur les infrastructures portuaires et sur les compétences locales.
  • Établir un pourcentage significatif de PME locales participant au projet, tout en leur adaptant la méthodologie de processus d’achat et de consultation
  • Prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux des projets dans une optique de circuits courts, d’accès à l’emploi, de critères durables et d’éthiques
  • Établir les critères d’évaluation de ces offres à partir d’un juste coût économique (compétitivité), social (emplois locaux) et environnemental du MWh produit par les parcs éoliens en mer

Ainsi, l’éolien flottant ouvre une opportunité unique de développer de nouvelles activités industrielles sur le territoire national, d’autant que les capacités industrielles, industrialo-portuaires et maritimes des territoires d’accueil existent déjà.

« L’objectif de développer une industrie locale forte ne pourra être atteint que si les porteurs de projets prennent appui sur les acteurs locaux. C’est donc à l’État d’inciter énergéticiens et développeurs à s’appuyer sur les entreprises du territoire en attribuant ces marchés sur des critères spécifiques », explique le collectif des 4 régions.

 

La presse en parle !
Share This